Sélectionner une page

Sonde de scintillement gamma avec un cristal de NaI

6 797,29

La sonde de scintillation gamma est composée d’un cristal d’iodure de sodium (NAI). C’est un accessoire du Géoscanner BPT3010 qui mesure les variations topographiques et spectrométrique de la radioactivité gamma (KeV) d’origine tellurique en 2D et 3D.

Description

La sonde de scintillement « Scintillation Counter »

La mesure professionnelle de la radioactivité gamma avec le scintillomètre pour localiser les facteurs de risques biologiques liés au lieu. Elle se connecte directement au Géo-scanner BPT3010 en vue d’enregistrer les données dans l’ordinateur de l’instrument puis de les traiter avec le PC.

Cette sonde de haute sensibilité est équipée d’un compteur de radioactivité gamma sous la forme d’un cristal d’iodure de sodium (NaI). Une façon simple et rapide d’identifier la contamination à des sources ou retombées radioactives de même que d’effectuer des mesures spectroscopiques.

Domaines d’application:

  • Géobiologie
  • Contamination des sols
  • Mesure des isotopes radioactifs
  • Spectroscopie
  • Mesures combinées avec les sondes géomagnétiques à 1 axe ou à 3 axes

et bien plus encore….

Application en géobiologie
On connaît maintenant que la radioactivité propre aux roches qui composent l’écorce terrestre est due aux traces de corps radioactifs qu’elles contiennent ou produisent, tels le Potassium, le Radium et le Thorium. Nous savons que ceux-ci au cours de leurs réactions libèrent des gaz radioactifs alpha, tels le Radon, le Thoron et l’Actinon. Ces gaz migrent à travers le sol et s’échappent dans l’atmosphère, avec une émergence plus virulente au-dessus des failles telluriques qui les drainent vers la surface.

Il est établi d’autre part que la circulation de l’eau souterraine enfermée, ou l’existence de poches d’eau entraînent des modifications locales de la gravité (entre autres), lesquelles connotent aisément avec une accentuation de la radioactivité de type gamma (KeV) mesurable à leur verticale.

Les mesures au scintillomètre gamma sur les bandes de la maille Hartmann indiquent régulièrement des variations positives ou négatives du « gamma tellurique », ce qui amène à considérer le principe d’une variation de gradient de la radioactivité. Les mesures toutefois sont difficiles car le rayonnement gamma varie très vite à quelques centimètres près, ainsi que le font remarquer Bruchle, Herbst, Cody, Wüst, et Stängle. Ceci est facile à remarquer sur l’enregistrement graphique réalisé par Stängle à Vilsbiburg. (Par ailleurs Williams et Lorenz ont établi en 1957 que le rayonnement gamma et le radon étaient accrus au-dessus des failles telluriques, sans s’occuper eux de la question du quadrillage Hartmann, avec un détail intéressant : une concentration de radon nocturne multiplié par trois !

Le rayonnement gamma (γ) sort à la verticale du sol en même temps qu’un flux de neutrons thermiques générant des micro-ondes naturelles de très faible intensité qui est prépondérant en tant qu’indicateur biologique (recherches de R. Endrös – Les rayonnements de la terre et son influence sur la vie ed. Signal – Lausanne).

De nombreux chercheurs depuis les années 70 ont retenus deux types d’émissions (ou de ré-émissions) non dénués d’incidence sur la santé : le rayonnement radio-ionisant d’une part, et les micro-ondes naturelles de l’autre.

Qu’ont-ils appris ? Que d’une manière générale le facteur de stress géopathogène aurait un lien avec le fait de développer des maladies dégénératives dans certains lieux.

Le géoscanner BPT3010 muni de la sonde de scintillation gamma permet en plus des variations géomagnétiques de donner une image tridimentionnelle topographique du lieu ou bidimentionnelle d’un parcours et de découvrir les zones perturbatrices de manière scientifique.


Spécificités:

  • Facile à manipuler
  • afficheur numérique de la mesure
  • Impulsions mesurées en impulsions par minute puis converties en microsieverts par heure (µSv/h)
  • Prise simple de connexion parallèle
  • Ordinateur de mesure alimenté par le bouton Start-/Stop ppour séparer les acquisitions de données     
  • Indicateur lumineux de fonctionnement de la sonde


Caractéristiques techniques
de la sonde « Scintillation Counter »

  • Dimensions:
    Longueur X diamètre:  36 (39 avec la poignée)x Ø12 cm (15 avec la poignée)
  • Poids:
    +- 3,5 Kg
  • Affichage:
    Ecran LCD rétro éclairé, texte clair des valeurs mesurées.
  • Logiciel: livré avec l’ordinateur de mesure BPT3010
  • Plage de mesure:
    0 à 2350 Ips/min (impulsions par minutes) en mesure de radioactivité standard.
    0-2350 KeV pour la spectroscopie en rayons γ (Gamma)
  • Température de travail
    -40°C to +90 °C 
  • Signal acoustique:
    impulsions audibles du détecteur avec le bouton « Ton » du Geo-Scanner BPT 3010 
  • Alimentation: externe avec le géo-scanner BPT3010
  • Mémoire de 50 séquences de mesure 
  • Interface de transmission des données enregistrées:
    convertisseur série de type RS-232 vers USB pour PC à partir du géo-scanner BPT3010
  • Protection: IP54
  • Détecteurs de scintillation: cristal d’iodure de sodium (NaI).

Informations complémentaires

Poids 9 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sonde de scintillement gamma avec un cristal de NaI”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Votre panier