Compteur à scintillation G-Explorer/Geo-Explorer – La radioactivité comme indicateur des zones de failles géologiques

14 400,40

Le G-Explorer est un instrument de haute précision de mesure des rayonnements gamma du sous-sol pour les scientifiques professionnels, pour l’industrie ou les consultants en biologie de l’habitat et en géobiologie. La détection des zones de failles géologiques et des veines d’eau souterraines en tant que facteur de perturbation est possible. Basés sur une toute nouvelle méthode d’analyse des signaux, les compteurs électroniques à scintillation de ROM-ELEKTRONIK sont excellents.

Description

Fabriqué en Allemagne par ROM-ELEKTRONIK
Etudes & Vie – Distributeur agréé

Une technologie de mesure des rayonnements très sensible, fiable et innovante!

Explorez et détectez les rayonnements radioactifs dans l’environnement avec une précision fiable !

Le traitement graphique des données pour trouver des ressources minérales souterraines telles que l’eau, les grottes et les failles géologiques, même sur de grandes surfaces se fait via un logiciel de cartographie ou mapping.

Le logiciel américain SURFER de mapping 2D/3D (non inclus) assure une visualisation professionnelle des zones mesurées. Il peut s’obtenir directement sur le site du concepteur.

Le G-Explorer est conçu pour les scientifiques professionnels, pour l’industrie ou les consultants en biologie de l’habitat ou géobiologie.

Le compteur à scintillation G-Explorer/Geo-Explorer permet d’obtenir des résultats quantitatifs et qualitatifs.

Concept du dispositif

L’instrument G-Explorer est un outil polyvalent de mesure de la radioactivité et de la mesure de la contamination. C’est un appareil particulièrement rapide qui permet une détection fiable de l’augmentation de la radioactivité. Le balayage d’une zone pour détecter une augmentation du rayonnement permet à l’utilisateur de l’instrument G-Explorer d’avancer exceptionnellement vite, sans que la fiabilité ou la précision en souffrent.

L’appareil de base est pratique et il est alimenté par des piles. Il peut être équipé de plusieurs options et matériel complémentaire dans la détection suivant vos besoins et domaines d’utilisation.

Ainsi, non seulement des applications habituelles de mesure de la radioactivité sont possibles, mais aussi une variété d’analyses géophysiques, comme la détection de:

– Gisements d’eau souterraine (recherche de sources d’eau souterraine pour le forage de puits)
– Dépôts de minéraux et de métaux précieux
– Gisements de diamants
– Zones de failles telles que les fissures, les failles tectoniques
– Veines d’eau souterraines
– Grandes cavités souterraines
– Processus anthropogéniques (*) (archéologie)
– Zones à plus forte humidité
– Gisements d’or (mines d’or)
– Unités lithologiques et la classification lithologique du sous-sol avant la construction d’installations techniques et de bâtiments sensibles dans les zones menacées par les tremblements de terre
– Substances radioactives présentes sous terre

(*) Anthropogéniques: terme qui s’emploie pour expliquer que les résultats constatés sont dus à l’activité humaine.

Bien entendu, les mesures connues de la radioactivité sont possibles telles que

– Mesure du radon
– La radioactivité dans les matériaux de construction
– Radioactivité dans les denrées alimentaires
– Débit de dose
– La spectroscopie gamma

Applications

  • Surveillance des matériaux de construction
  • Contamination des sols
  • Mesure du radon
  • Exploration géophysique
  • Hydrogéologie
  • Archéologie
  • Géologie
  • Géobiologie scientifique et biologie de l’habitat.

Haute technologie

Basés sur une toute nouvelle méthode d’analyse des signaux selon la « technologie Fuzzy » ou « système de technologie intelligente floue« (*), les compteurs électroniques à scintillation de ROM-ELEKTRONIK permettent une qualité sans précédent à un prix inégalé.
La détection des sources de perturbations géobiologiques souterraines et de leurs causes, la détermination des courants d’eau souterrains, la mesure et l’évaluation de la radioactivité dans les matériaux de construction et les aliments, tout cela est facilement possible avec le G-Explorer de ROM-Elektronik.

(*) le système d’intelligence floue (SIF) est un système qui intègre de l’expertise humaine et qui vise à automatiser le raisonnement d’experts humains face à des systèmes complexes. Il constitue une part importante de l’intelligence artificielle.

L’image montre une évaluation exemplaire d’une mesure de plusieurs propriétés. Les marques bleues indiquent les cours d’eau souterrains, les jaunes et rouges les failles géologiques et les points rouges les graves perturbations du sous-sol.

Détecter les sources de rayonnement et les localiser

Les données des mesures sont stockées directement sur la carte mémoire SD afin de permettre un transfert ultérieur sans problème des données vers le PC.
Par une représentation graphique ou une évaluation numérique, les champs de rayonnements sont localisés et affichés avec précision.
L’instrument G-Explorer peut également être équipé d’un récepteur GPS (option) pour faciliter la corrélation entre les données de mesure et les données géographiques locales. L’instrument G-Explorer utilise un grand cristal NaJ à scintillation qui est sensible aux rayonnements radioactifs. Les valeurs mesurées sont transférées au processeur du G-Explorer. Ce processeur évalue toute la largeur de bande des informations provenant des rayonnements et les prépare numériquement, puis les affiche sur le grand écran graphique. De plus, une alarme acoustique retentira en cas de dépassement de la valeur limite pré-encodée.

Évaluations avec l’instrument G-Explorer

L’image montre une évaluation exemplaire d’une mesure de plusieurs propriétés. Les marques bleues indiquent les cours d’eau souterrains, les jaunes et rouges les failles géologiques et les points rouges les graves perturbations du sous-sol.

Et en utilisant notre logiciel d’évaluation professionnel pour PC, vous pouvez augmenter encore plus les performances et les fonctionnalités de votre G-Explorer !
Grâce à l’extension avec un récepteur GPS, vous pouvez afficher et évaluer les données GPS dans Google Earth.

Évaluation avec le GPS couplé à l’instrument G-Explorer

La figure ci-dessus montre une évaluation du profil de rayonnement avec des données GPS sur un itinéraire dans Google-Earth.

Renommée mondiale

La qualité des instruments de mesure de ROM-Elektronik est bien connue. Cette robustesse a été mise à l’épreuve à plusieurs reprises dans le monde entier. Que ce soit à Fukushima, à Hawaï, dans le désert du Soudan, en Amazonie ou en Europe, partout les clients font confiance à leur expérience.

Mesures de l’auteur R. Mayr à Cali, Colombie lors des températures tropicales.

Il faut toujours comparer les valeurs des mesures par rapport à une mesure de référence.

L’affichage neutre (mesure à blanc ou de référence du rayonnement du « bruit de fond »)

Avant d’entrer sur une nouvelle surface à analyser, une mesure à blanc de référence est définie, c’est le point zéro avant le démarrage. L’ajustement peut varier d’un modèle à l’autre et prendre plusieurs minutes. Si l’instrument est réglé sur le rayonnement ambiant naturel, assurez-vous qu’aucun objet radioactif ne se trouve à proximité de l’instrument de mesure. Si nécessaire, plusieurs mesures de test doivent être effectuées à proximité de la zone à détecter.

Le compteur à scintillation ne doit être calibré que sur un terrain naturel (champ, prairie, forêt..) ! Les chemins, les fortifications et les remblais produisent généralement des résultats incorrects. Il faut également noter que les champs ou les prairies sont parfois fertilisés artificiellement (radioactivité accrue). La contamination par Tchernobyl peut également influencer le résultat des mesures. Après ce calibrage du zéro, l’affichage indique, à l’entrée de la zone à analyser, ce que l’instrument de mesure détecte sur des dépôts ou des occurrences anormales ou en dessous de la normale (subnormale). Si l’étalonnage du zéro a été effectué dans un site faiblement radioactif et que la zone à mesurer présente un niveau de rayonnement constamment plus ou moins élevé, alors l’étalonnage du zéro doit être répété sur ce site.

Indication anormale (positive)

Toute valeur d’échelle élevée et discontinue au-dessus de la normale de référence (mesure dite à blanc) qui apparaît sur l’affichage de l’instrument pendant les investigations est une indication de la détection d’un rayonnement supplémentaire. Dans la nature, cela provient d’une veine radioactive, d’un corps minéralisé, d’une roche étrangère ou d’une plaque tectonique. L’indicateur positif enregistre également tous les isotopes radioactifs faibles, comme le cuivre et le nickel, le tungstène, l’argent, l’or, etc. qui se trouvent dans des minerais ou des formations géologiques. Un affichage plus élevé que la normale de la radioactivité sur l’écran de l’instrument de mesure indique l’endroit où se trouve l’élément à trouver.

L’affichage sous la normale (négatif)

Si la valeur mesurée est inférieure à la mesure de référence en zone neutre, cela signifie une baisse du rayonnement radioactif sous le rayonnement du bruit de fond naturel.
Ces relevés peuvent être causés par différentes choses, telles que des changements dans la minéralisation et les structures géologiques, des gisements de minerais lourds avec moins de radiation que les roches (sulfures, etc.), les roches étrangères, les grandes grottes, les zones d’eau souterraines et nappes d’eaux stagnantes.
En cas de découverte d’une grande zone d’eau souterraine, plus la profondeur de l’eau est importante, plus l’anomalie est grande. Inversement, plus la profondeur est faible, plus l’anomalie est petite. Il est possible de délimiter la taille d’une zone avec présence d’eau profonde. Près des rives du champs là où l’eau ou le liquide est plus « plat », l’affichage de la valeur mesurée est légèrement plus faible. Lorsque la profondeur et le volume de l’eau ou du liquide augmentent, la valeur mesurée diminue davantage. La présence d’une grande grotte ou cavité peut également être détectée par la lecture de la valeur mesurée. Plus la grotte ou la cavité est grande, plus la valeur mesurée est faible en raison de l’absence de roche mère par rapport à la formation sédimentaires. Lorsque cette grotte ou cavité est remplie de liquide, les valeurs mesurées sont généralement encore plus basses que si elle était vide.

Caractéristiques techniques

  • Instrument G-Explorer, la deuxième génération d’instruments de mesure de la radioactivité avec une « technologie intelligente floue » rapide et fiable.
  • Des propriétés exceptionnelles en termes de rapidité de réaction dans les changements d’intensité de rayonnement.
  • Interface logicielle USB autonome pour ordinateur.
  • Détection des contaminations et des zones de radioactivité importantes
  • Détermination précise de l’activité par des mesures à long terme.
  • Signal acoustique lors de la présélection
  • La contamination radioactive est immédiatement détectée.
  • Soutien de l’utilisateur pendant la phase dynamique.
  • Mesure analogique selon la norme DIN 25457 et ISO 7503.
  • Permet de mesurer rapidement une surface sous forme de quadrillage.
  • Sélection des paramètres dans un menu.
  • Affichage numérique des valeurs mesurées.
  • Affichage graphique des valeurs mesurées.
  • Affichage simultané de la valeur mesurée actuelle ainsi que le rayonnement du « bruit de fond ».
  • Interface pour la gestion des données et l’affichage graphique
  • Mesureur de radioactivité 1 – 99 999 nS/h avec détecteur à scintillation NaJ (Tl) de 2 x 2 pouces et blindage au plomb
  • Dimensions : 185 x 135 x 35 mm³
  • Poids : environ 800 g
  • Affichage :écran LCD éclairé, affichage graphique des valeurs mesurées.
  • Plage de mesure : jusqu’à 99999 Ips
  • Température de travail : de -5 °C à +40 °C
  • Alimentation électrique : 4 piles crayons d’ 1,5 Volt ou batteries rechargeables
  • Signal sonore : impulsions sonores du détecteur (signal d’alarme en cas de dépassement de la valeur limite)
  • Interfaces : série, USB, sortie tension 0 – 2,5 V, GPS,
  • Lecteur de carte SD et carte SD de stockage pour une mémorisation des mesures et pour l’enregistrement et la transmission simples des données vers l’ordinateur.

– Formation technique et pratique sur demande en français à notre bureau moyennant un supplément à info@etudesetvie.be
– Mode d’emploi traduit en français compris dans la livraison uniquement pour les clients d’Etudes & Vie


Contenu lors de la livraison du G-EXPLORER.
UNE VALISE ROBUSTE protège de manière optimale l’instrument G-Explorer avec une épaisse couche de mousse et contient toutes les pièces et accessoires.

Options et accessoires:

Les options ci-dessous sont plus destinées à mesurer la contamination radioactive des aliments et des matériaux ou du radon présent dans les poussières d’un local. Elles ne sont pas utiles directement pour une utilisation en géobiologie ou en biologie de l’habitat. Seule l’option du récepteur GPS est intéressante.

1° Collecteur de poussières d’aspirateur pour G-Explorer


« Collecteur de poussière » pour l’échantillonnage de la poussière domestique avec un aspirateur afin de mesurer le radon en liaison avec l’instrument G-Explorer.
Prix: 75 Euros TTC (21%) – référence: 01000STGEX
Remarque importante: Comme on le sait, le radon est un gaz, mais le gaz radon n’est pas la chose la plus dangereuse en soi. Les descendants à vie courte du Rn-222 ou radon 222 (issu lui même de la chaine de désintégration du radon 226 et en amont de l’U-238) produits lors de la chaine de désintégration sont des éléments solides. Ces éléments sont inhalés et présents dans l’environnement atmosphérique et se déposent dans les poumons et peuvent provoquer le cancer.  Les descendants sont présents dans l’air ambiant dans les poussières et les aérosols. La taille des aérosols sur lesquels se fixent les descendants solides du radon sont des poussières très fines qui vont pénétrer plus profondément dans l’arbre broncho-pulmonaire. Ils peuvent aussi entraîner une exposition des personnes par irradiation externe.

Si nous aspirons l’air à travers un membrane (filtre en fibre de verre) à l’aide d’un aspirateur et du collecteur de poussières alors ces aérosols et leurs très fines particules solides présentes dans l’atmosphère sont concentrées sur le filtre. Certains des descendants émettent également des rayons gamma (et bêta): le Pb-214 et le Bi-214,  avec respectivement une durée de vie assez courte de 26,8 minutes et 19,9 minutes. Ces radionucléides sont cette fois-ci des éléments solides. On les appelle les « descendants solides à vie courte » du radon 222. Ces rayons gamma sont mesurés avec le G-Explorer. Ainsi, nous pouvons mesurer VRAIMENT le résultat ou l’effet que le gaz radon aurait directement sur les alvéoles pulmonaires des personnes.

2°Becher (gobelet) doseur de Marinelli pour G-Explorer
 
« Becher doseur de Marinelli » spécial pour détecteurs NaJ de 2 x 2″ afin de mesurer la radioactivité dans les aliments, les matériaux de construction et autres substances.
Prix: 55 Euros TTC (21%) – référence: 01000BEGE

3° Recharge de papiers filtres en fibre de verre pour collecteur de poussière rond de Marinelli (25 pièces) pour G-explorer
Recharge de papiers filtres – Prix: 31 Euros TTC – référence: 01000PPGE

4° Récepteur GPS spécialement configuré et adapté pour le G-Explorer

Cela permet la sauvegarder les données des mesures y compris l’enregistrement des données GPS.
Prix: 750 Euros TTC – référence: 01000PPGE

5° Tube en plomb pour G-Explorer

 
Équipement spécial pour des analyses en laboratoire plus précises dans la mesure des radio-éléments rayonnés par une substance, un produit, une roche etc…
Un Becher doseur de Marinelli est inclus.
Prix: 3799 Euros TTC – référence: 01000BLGE

6° Spectroscopie gamma pour G-Explorer

Permet d’identifier avec précision le type de radioéléments émetteur d’énergie radioactive dans la gamme des KeV provenant d’un matériaux.
La spectroscopie gamma est un outil important, elle permet une méthode d’investigation de la radioactivité aussi sur les déchets, les aliments contaminés, etc.
Mise à jour du logiciel: Prix: 2250 Euros TTC – référence: 01000SPGE

Fabriqué en Allemagne

Tous les instruments de mesure sont développés, fabriqués et calibrés individuellement chez ROM-Elektronik en Allemagne. Cela garantit les normes de qualité les plus élevées, ce qui permet à ROM-Elektronik d’offrir à chaque client une garantie complète de 24 mois pour tous les instruments de mesure.

Fondements historiques

Depuis 1986, ROM-Elektronik GmbH dirigé par Monsieur Robert Mayr. Il s’occupe de la mesure de la radioactivité, du développement et de la production des instruments de mesure nécessaires. L’objectif principal était et la recherche et le développement d’instruments de mesure à scintillation très sensibles (compteurs à scintillation).
Le compteur à scintillation est un instrument de mesure de la radioactivité très sensible. Il est utilisé dans le monde entier pour diverses mesures, par exemple en physique et en médecine nucléaires.

Principes physiques

La croûte terrestre contient plusieurs éléments radioactifs naturels (thorium, uranium, potassium). D’autre part, d’autres éléments de la croûte terrestre sont activés par les rayonnements neutroniques, ou des rayonnements gamma sont libérés par des processus de diffusion. Les neutrons sont créés à l’intérieur de la terre par des processus nucléaires ainsi que par le rayonnement cosmique.

Les détecteurs de rayonnement sont utilisés en géophysique, principalement dans les domaines de la radiométrie (exploration de la radioactivité du sous-sol à la surface de la terre), dans le cadre de mesures dans des trous de forage et en aéoradiométrie pour les applications suivantes :

– La détection des zones de failles géologiques et des veines d’eau souterraines
– Délimitation des zones plus fortement humides
– Délimitation des unités lithologiques et classification lithologique (cristaux)
– Contrôle des cavités dans le sous-sol
– Détection et délimitation des matières radioactives dans le sous-sol
– Classification lithologique et stratigraphique du profil d’un forage
– Estimation de la teneur en argile à partir de l’indice de rayonnement gamma (GRI)
– Reconnaissance des espèces minérales
– Détermination de la teneur en uranium, thorium et potassium des roches.

Ces mesures (et bien d’autres) sont possibles avec le G-Explorer de ROM-Elektronik GmbH.

En outre, le fabricant Robert Mayr possède une expérience de 35 ans dans les domaines suivants :

– Archéologie
– Recherche de l’or
– Recherche de puits pour le forage

Au début des années 1960, Jacob Stängle a utilisé un compteur à scintillation pour chercher de l’eau. Grâce au compteur à scintillation, il a pu détecter la présence de modifications de rayonnements gamma au-dessus des cours d’eau souterrains.

                 

Chariot de mesure de Jacob Stängle avec compteur à scintillation et traceur de lignes  – Jacob Stängle  – Jacob Stängle pendant les mesures avec le compteur à scintillation

Lorsque le fabricant, Robert Mayr à rencontré Jacob Stängle dans sa ville natale près d’Ulm (Allemagne) en 1995, il venais de mettre au point son premier compteur à scintillation « medCONT » (modèle plus ancien avant l’arrivée du G-Explorer). Ce compteur à scintillation était à l’origine destiné à être utilisé dans le domaine de la médecine nucléaire. D’où le nom « medCONT » qui signifie « moniteur de contamination médicale ». Jacob Stängle l’a accueilli amicalement et il avait déjà tracé un chemin pour effectuer des mesures de référence dans son jardin. R. Mayr fut curieux de savoir si sa création l’instrument « medCONT » était également adapté à la recherche d’eau souterraine. À la fin des mesures, il a posé la question à Jacob Stängle et il lui  répondu dans son dialecte souabe : « The isch guat ! », ce qui signifie que l’instrument medCONT était très bien adapté à la recherche d’eau. Le fabricant a donc pu apprendre directement avec l’un des pionniers comment fonctionne une telle recherche d’eau avec le compteur à scintillation.

Le Dr Armin Bickel, un scientifique d’origine allemande travaillant pour la NASA, a également mis au point un compteur à scintillation très sensible avec un ordinateur intégré qui pouvait localiser la présence d’eau, de pétrole et de minéraux. En tant que maître horloger, il a commencé sa carrière comme astrophysicien au centre de recherche de Peenemünde, où il a participé au développement de la fusée V-2. Dans les années cinquante, il a émigré au Canada. Plus tard, il a travaillé sur divers projets de développement et a fait des recherches sur la technologie spatiale sous la direction de Werner von Braun à la NASA.

     

Dr Armin Bickel avec son Algor Super en 1977                                                Super Explorer d’Algor

Le Dr Armin J. Bickel, en tant que connaisseur des réactions nucléaires naturelles, s’est appuyé sur ses nombreuses informations professionnelles et a développé des compteurs à scintillation spéciaux qu’il a utilisés dans la prospection de l’eau, du pétrole, des diamants et des minéraux. Il a vendu son matériel et l’a lui-même utilisé avec beaucoup de succès dans plusieurs pays, notamment pour des études géologiques des structures du sol dans le cadre de projets de construction de bâtiments et de routes à grande échelle.

Voici l’ancien modèle historiquement fabriqué le medCONT (obsolète)

Leur premier compteur de scintillation pour l’exploration géologique des sols, qui a été utilisé avec succès dans le monde entier.
En 1993, le fabricant de ce premier radiomètre a reçu le prix de l’innovation pour l’activité économique allemande en 1993.

Le modèle G-Explorer actuel est une avancée supplémentaire.

Avec le medCONT, un projet dans le domaine de l’art a été mené avec Astrid Giers. Dans la région de Villingen-Schwenningen, un « bel endroit » en Allemagne une recherche a été lancé avec à la clé une découverte réussie le 20.06.1999 avec l’aide du medCONT.

Recherche de l’eau


Recherche de puits en Colombie                                                                                         Démonstration d’une recherche d’eau en Espagne

Recherches archéologiques


Le fabricant Robert Mayr réalisant les mesures avec le compteur à scintillation de la pyramide de Khéops


Le fabricant Robert Mayr avec son fils pendant les mesures avec le compteur à scintillation sur la pyramide du Soleil à Teotihuacan au Mexique.
Le détecteur est dans son sac à dos.

Prospection archéologique avec le premier appareil « medCONT » à l’Université VALLE DEL CAUCA à Cali en Colombie.
      
ORLANDO ZÚÑIGA ESCOBAR, Docteur en droit Département d’investigation de Física- Grupo

Recherche d’or


Recherche d’or en Colombie.


Exploration de l’or en Allemagne par un travailleur indépendant


Exploration de l’or et du pétrole au Soudan

Depuis 1992, ROM-Elektronik GmbH est engagé dans l’application de compteurs à scintillation dans le domaine de l’exploration géologique des sols. Depuis lors, ils ont  continuellement développé cette méthode et sont maintenant en mesure de trouver de l’or et d’autres ressources minérales grâce à l’exploration des rayonnements gamma.
La détection de l’or est certainement la discipline suprême. Souvent copiée, mais jamais égalée !

Leur dernier développement dans ce domaine est l’instrument G-Explorer ! Aujourd’hui, cet appareil soutient les sociétés d’extraction d’or ou les particuliers qui veulent trouver de l’or et d’autres métaux précieux.


G-Explorer lors de la détection de l’or


Paillettes d’or

Voici une vidéo illustrant la demande :


Pesée de l’or trouvé

Informations complémentaires

Poids 10 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Compteur à scintillation G-Explorer/Geo-Explorer – La radioactivité comme indicateur des zones de failles géologiques”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Votre panier