Comme dans tout projet, l’obstination et la solidarité sont les ciments de la réussite. Ici, au départ, l’idée de mettre à disposition des personnes EHS (électrohypersensibles), un matériel de protection à l’essai avant de se lancer dans in investissement coûteux et peut-être inadapté à leur cas. Nous disposions pour ce faire d’une toile de protection de 10 m sur 3 qui ne nous servait plus depuis notre déménagement. Au départ, nous la mettions à disposition sur base d’une structure de tonnelle. Il fallait être 2 personnes pour la monter et cela prenait du temps et ne s’adaptait pas à toutes les configurations. Nous avons rencontré Francine, accessoirement couturière, qui s’est jointe à notre projet. Après étude, notre choix s’est tourné vers une structure de base de tente 2 places du commerce à 23€. L’idée était de remplacer la toile extérieure par le voile de protection. Il a fallu renforcer le voile de protection aux coutures et sur les bordures pour permettre un montage et démontage fréquent sans le déchirer. Le voile déborde de 30 cm sur tout le périmètre et est donc en contact permanent avec le tapis de sol de protection.

L’ensemble, une fois replié, prend peu de place, est léger et est facilement transportable.

Nous rappelons que cette tente doit permettre à un EHS de juger de l’opportunité d’un investissement coûteux (un baldaquin revient facilement à plus de 1000€) et n’est en rien une solution définitive.  Dimensions et détails techniques sont disponibles sur simple demande. Nous espérons pouvoir en réaliser une deuxième pour le mettre à la disposition du plus grand nombre. A vos aiguilles et encore merci à Francine qui a sué sang et eau pour faire aboutir ce projet.

Avec Francine, une dame qui a découvert son EHS il y a peu et qui est venue trouver refuge quelques nuits dans notre maison à l’abri des ondes, nous avons imaginé une tente de protection facilement transportable et démontable. Nous sommes partis d’une tente Queshua Arpenaz 2 à 23 € pour faire la structure.

Je disposais d’un voile de protection -40db Pro blanc écru de chez études et vie à 99€ le m.

Lien vers le voile écran pro

J’en avais acheté 10 m pour en faire une protection dans notre précédent logement.

Cette réalisation très efficace était encombrante et difficilement transportable. Elle nécessitait beaucoup de tissus mais également un renfort pour les pieds de la tonnelle qui lui servait de structure.  Le tissu était découpé en 2 bandes de 2m sur 3 et une bande de 6m sur 3.

Nous avons utilisé les 2 bandes de 2 m sur 3 pour réaliser la tente.

Cette tente de protection étant destinée à beaucoup voyager et à être souvent montée et puis démontée, Francine a préféré renforcer toutes les coutures et les ourlets. Des lichettes ont également été ajoutées pour la fixer à la structure tubulaire pour éviter les pinces à linge qui risquaient de perforer la toile.

Le voile de protection déborde de 30 cm sur tout le tour de la tente afin d’être parfaitement en contact avec le tapis de sol de protection.

Le montage est facile

  1. Dérouler le tapis de sol
  2. Dérouler la structure de la tente avec les 4 œillets aux 4 coins
  3. Emboiter les arceaux et les fixer aux goupilles
    accrocher la tente aux arceaux
  4. Placer votre matelas à l’intérieur de la tente
  5. Placer le voile de protection sur la structure en veillant à positionner la porte du bon côté. Vous pouvez alors en soulevant légèrement le voile fixer les lichettes noires aux arceaux.
  6. Raccorder le tapis de sol à la terre au moyen du câble fourni et du velcro de fixation
    Plaque de mise à la terre avec velcro conducteur pour tous les tapis écran contre les hautes fréquences   
  7. Il ne vous reste plus qu’à vérifier le niveau d’onde à l’intérieur de la tente grâce à votre appareil de mesure (ESi24, la gamme HF de Gigahertz-Solutions…) ou l’acoustimètre AM-10 mis à disposition sur demande.
  8. Bonne nuit

Pour nous contacter :
Guy Lerat
rue Frontière, 69
6464 Rièzes
060/344202
e-mail: guy.lerat@proximus.be

Commentaire de Benoît Louppe, directeur du bureau Etudes & Vie:
Monsieur Guy Lerat est une personne souffrant d’intolérance aux ondes électromagnétiques. Il s’est adressé à nous à plusieurs reprises pour obtenir des conseils et tissus protecteurs contre les hautes fréquences. Nous partageons ici son expérience très intéressante destinée à aider les personnes EHS.

Guy Lerat – 11-2019

 

0
Votre panier