Exposition professionnelle et résidentielle aux champs magnétiques

Exposition professionnelle et résidentielle aux champs magnétiques et leucémies ainsi que tumeurs du système nerveux central

Par Maria Feychting, Ulla Forssén de l’Institut de Médecine Environnementale, Institut Karolinska Stockholm (Suède) et par Birgitta Floderus de l’Institut National Suédois de la Vie Professionnelle.

Epidemiology, 8 : pp. 384-389 (1997)

Résumé : Des études concernant l’exposition à des champs magnétiques et le cancer ont été centrées, soit sur les expositions résidentielles, soit sur les expositions professionnelles. Nous avons mené une étude avec cas témoins en tenant compte des deux sources à la fois. Nous avons identifié les cas de leucémies et de tumeurs du système nerveux central et des sujets témoins, parmi une population vivant dans un couloir de 300 mètres des lignes suédoises de transport de courant. Nous avions antérieurement relaté des résultats ne considérant que l’exposition résidentielle. Ici, nous évaluons l’effet d’une exposition professionnelle et des expositions conjuguées. Nous avons estimé l’exposition résidentielle grâce à des calculs de champs magnétiques engendrés par les lignes de transport. Nous avons obtenu des informations concernant les professions à partir du recensement et nous avons mis les professions en relation avec une matrice travail-exposition basée sur les mesures de champs magnétiques. Pour les expositions professionnelles supérieures ou égales à 0,2 µT ( = 2 mG) nous avons estimé le risque relatif pour la leucémie à 1,7 (intervalle de confiance 95 % = 1,1-2,7). Le risque accru était limité aux leucémies myéloïdes aiguës et aux leucémies lymphocytaires chroniques. Pour l’exposition résidentielle supérieures ou égales à 0,2 µT (= 2 mG), le risque relatif pour les leucémies était évalué à 1,3 (intervalle de confiance 95 % = 0,8-2,2), avec des estimations de risque plus élevé pour les leucémies aiguës et les leucémies myéloïdes chroniques. Nous avons estimé le risque relatif pour les leucémies parmi les sujets hautement exposés à la fois au domicile et au travail, à 3,7 (Intervalle de confiance 95 % = 1,5-9,4). Ces résultats apportent une confirmation de l’existence d’une association entre l’exposition à des champs magnétiques et la leucémie. Le risque relatif pour les tumeurs du système nerveux central étaient proches de l’unité.

 Note du traducteur : Un risque relatif de 3,7 signifie que les personnes ainsi exposées ont 3,7 fois plus de risque de contracter une leucémie que les personnes non exposées.