Influence d'une exposition à des champs magnétiques sur les lieux de travail

Influence d'une exposition chronique à des champs magnétiques existant sur des lieux de travail sur les unités formant des colonies de macrophages granulocytes médullaires de souris

par L. Bonhomme-Faivre, A. Massé, G. Bindoula, S. Marion, H. Auclair, E. Bizi et S. Orbach-Arbouys, Laboratoires de Pharmacologie et Laboratoire d'Hématologie de l'Hôpital Paul Brousse, F-94800 Villejuif (France)

ex: - Communication au 3ème Congrès International de l'European Bioelectromagnetics Association, 29.02 – 3.03 ,1996 à Nancy

- Communication lors du Colloque sur les Effets Biologiques et Biomédicaux des installations de courants électriques à haute tension, à l'Assemblée Nationale, Paris le 26 mars 1999.

Objectif

Des études épidémiologiques indiquent que l'exposition chronique à des faibles champs magnétiques alternatifs 50/60 Hz sur des lieux de travail augmentent entre autres les risques de leucémie myéloïde aiguë et ce à un seuil d'exposition chronique supérieur à 0,2 µT (2 mG). Les mécanismes sont inconnus. Nos études ont pour but de suivre l'évolution du nombre de leucocytes chez des souris mâles Swiss âgées de 6 semaines avec pour objectif de mesurer l'évolution de paramètres hématologiques des progéniteurs médullaires de la lignée granulomacrophagique (CFU-GM) et du cortisol (tableau 2) chez des souris Swiss âgées de 6 semaines et exposées 24 h sur 24 à un champ magnétique alternatif 50 Hz de 5µT (50 mG).

Matériel et méthodes

Dix souris mâles Swiss ont été exposées 24 heures sur 24 à des champs magnétiques afin de compter les unités formant des colonies de macrophages granulocytes (GM-CFU) après 350 jours d'exposition. Les cages ont été placées directement sur le sol du laboratoire en dessous duquel se trouvent des transformateurs et des câbles d'alimentation alimentant l'hôpital. Le niveau moyen journalier d'exposition au champ magnétique 50 Hz était 5 µT (50 mG).

Les souris témoins ont été disposées dans un laboratoire où les champs magnétiques 50 Hz mesurés étaient inférieurs à 0,1 µT (1 mG). Dans les deux locaux, la température, la lumière et l'humidité relative étaient identiques. Des mesures de l'intensité de champ magnétique ont été réalisées avec un appareil Mag-Check 50 (USA) couplé à un Multimètre METRIX MX-52. Les leucocytes ont été comptés avec un compteur de cellules Sysmex NE 1500 TOA, Medical Electronics, Japan. Les différents comptages de leucocytes ont été réalisés après coloration May Grunwald Giemsa de frottis de sang (200 cellules par souris).

Les GM-CFU ont été déterminés dans la moelle osseuse du fémur et du tibia selon Worton (J. Cell Physiol., 74, p.171,(1969). L'analyse des différences entre les souris exposées et les souris témoins a été réalisée en utilisant le test t de Student.

Résultats

Le jour 0, il n'y avait pas de différence statistiquement significative entre les paramètres des leucocytes des deux groupes. Le 350ème jour, à partir des comptages de cellules sanguines périphériques, nous avons séparé les souris exposées en deux groupes. Chez 8/10 des souris exposées, les valeurs étaient statistiquement plus basses que chez les souris témoins (p< 0,05). Chez 2/10 des souris exposées, les valeurs étaient statistiquement plus élevées que chez les souris témoins (p< 0,001). Il y avait une corrélation positive entre les cellules sanguines périphériques et les taux de GM-CFU. Nous avons ainsi prouvé l'existence d'une susceptibilité individuelle des animaux exposés. Quelques uns d'entre eux répondaient à l'exposition par une diminution des valeurs hématologiques; d'autres au contraire, par une augmentation. Les altérations hématologiques observées dans le sang périphérique résultent d'un effet du champ magnétique sur les progéniteurs polyvalents de la moelle GM-CFU qui sont à l'origine des neutrophiles et des macrophages.

Groupe Témoins (n = 7) Exposées (n = 8) Exposées (n = 2)
Jour 0
Leucocytes
Polynucléaires x
106/L

5487 ± 1420
2326 ± 958

6455 ± 1964
2474 ± 715

6600 ± 2036
2985 ± 2032
Jour 350
Leucocytes
Polynucléaires x
106/L

3550 ± 610
1615 ± 239

2590 ± 810 *
943 ± 353 **

6280 ± 990 **
3309 ± 657 **
GM-CFU par patte 65798 ± 2085 53646 ± 3925 ** 88218 ± 3698 **

Tableau 1 : évolution des paramètres sanguins de souris entre 0 et 350 jours d'exposition à un champ magnétique 50 Hz de 5 µT (50 mG).
Test t de Student, Données exprimées en moyennes ± SD;
* p< 0,05 versus témoins
** p < 0,001 versus témoins

Durée de l'exposition 90 jours Durée de l'exposition 90 jours Durée de l'exposition 190 jours Durée de l'exposition 190 jours
Témoins Exposées Témoins Exposées
16,7 ± 5,0 13,0 ± 4,3 19,9 ± 9,8 10,4 ± 5,0

Tableau 2 : Evolution du cortisol entre 90 et 190 jours d'exposition.
test t de Student * p < 0,05.