News 2013

04-10-2013 GSM, DAS et santé

A partir du 1er mars 2014, en Belgique les fabricants de portables (GSM) et de smartphones devront indiquer la valeur du DAS de leurs produits. De nouvelles règles entreront en vigueur. Que faut-il en penser ?

Lire la suite

03-02-2013-Téléphonie mobile et santé.

Très bon documentaire de la télévision italienne dans sa version originale avec le témoignage du cadre italien Innocente Marcolini. Il est atteint d'une tumeur au cerveau suite à l'usage intensif du porttable (GSM). C'est la première victime officielle du portable reconnue comme invalide à 80 % par la Cour de cassation italienne le 18 octobre 2012.

Il est nécessaire pour avoir les sous-titres de cliquer sur l'icône "CC" du choix de la langue (en dessous et à droite de la vidéo dans le menu déroulant "Translate Caption").

01-02-2013 -Parlement

La reconnaissance de l'électrosensibilité rejettée.

Les partis de la majorité ne reconnaissent pas l’électro-hypersensibilité. Écolo demandait d’officialiser ce syndrome comme maladie.

La majorité refuse de prendre en compte l’hyper sensibilité aux rayonnements électro-magnétiques !
 
Une résolution Ecolo-Groen visant à reconnaître les patients atteints d'électro-hypersensibilité a été débattue le 31 janvier 2013 en Commission Santé publique de la Chambre. Cette résolution demandait notamment au gouvernement de reconnaître officiellement l’existence de ce syndrome comme maladie, ainsi que de reconnaître comme handicap les inadaptations et incapacités fonctionnelles qui en résultent.
 
Le texte demandait également à la Belgique de mener et de participer à des études scientifiques, visant à mettre à jour les mécanismes exacts de causalité entre l’exposition et les symptômes, ainsi que de ménager dans certains lieux publics des « zones blanches » exemptes d’ondes électromagnétiques, afin de favoriser l’accès aux services publics, sociaux et de santé aux personnes souffrant d’électro-hypersensibilité.

Les auteurs de la résolution, Thérèse Snoy et Muriel gerkens (Ecolo) et Meyrem ALMACI (Groen), Députées fédérales ont été successivement accusés de donner du crédit aux « théories de complot » entourant ce dossier, « d’utiliser politiquement la souffrance » de personnes malades, voire de « semer la panique » parmi la population. Nous espérons sincèrement que ces dérapages langagiers de députés socialistes flamands comme francophones n’engagent nullement la ministre Onkelinx, ni sa vision ou gestion politique réelle du cas des personnes atteintes d’électro-hypersensibilité.

source: http://www.tsnoy.be

Lien vers l'article de Dominique Wauthy du journal Vers l'Avenir avec interview de Benoit Louppe

Vers l'avenir 01-02-2013 partie 1 PDF (0,29 MB)   Vers l'avenir 01-02-2013 partie 2 PDF (0,30 MB)

Lien vers l'article: http://www.lavenir.net/