Mesurer les VLF sferique ou "sferics"

Les ondes sphériques ou "Sferics"

Il existe de nombreuses sources naturelles et artificielles d'ondes VLF.

On appelle très basses fréquences VLF (very low frequency en anglais) la bande de radiofréquences du sprectre des ondes électromagnétiques qui s'étend de 3 KHz et 30 KHz (longueur d'onde de 100 à 1 Km). Les ondes VLF sont aussi appelées "ondes myriamétriques". Elles se situent exactement entre les ondes de basses fréquences LF et de radiofréquences VHF.

Les applications habituelles produisants des sources de rayonnements artificiels se situent entre 3 KHz et 30 KHz et parfois jusque 100 KHz:

  1. Sous-marines, car elles pénètrent dans l'eau à une profondeur de 10 à 50 m selon la fréquence et la salinité: liaisons télégraphiques, liaisons radio des sous-marins, radiolocalisation submaritime ...
  2. Applications militaires de radionavigation entre 10 et 14 KHz
  3. Liaisons radio en spéléologie
  4. Détecteurs de métaux
  5. Implants médicaux
  6. Applications inductives diverses (anti-vols etc..)
  7. Electrothérapies
  8. Ecrans cathodiques, écrans plats, lampes fluocompactes, néons....
  9. Certains moteurs et transormateurs électriques

Les observations de sources naturelles:

  1. Le bruit de fond des ondes cosmiques
  2. Recherches scientifiques sur les champs électromagnétiques naturels
  3. Résonance électromagnétique des oarges terrestres
  4. Ondes radio-atmosphériques VLF sphériques (appelées sferics en anglais) - radiofréquences naturelles
  5. Raies spectrales des orages électromagnétiques solaires
  6. Bruit électromagnétiques des aurores polaires

L'analyse des ondes radio-atmosphériques ou "sferics" (angl.)

Un signal radio-atmosphérique ou "sferic" (quelque fois appelé "spheric") est une large bande du spectre électromagnétique VLF. Il s'agit d'impulsions qui résultent d'une part de décharges lumineuses produites dans l'atmosphère naturelle et plus fortement par temps d'orage et d'autres part d'impulsions naturelles présentent à l'extérieur à peu près partout sur terre mais principalement par beau temps. Les "sferics" peuvent se propager facilement sans être atténuées par l'ionosphère qui sert généralement de guide d'ondes radios et qui se trouve à des milliers de kilomètres. Lorsque l'énergie électromagnétique des ondes spferics s'échappe de l'ionosphère et entre dans la magnétosphère, elle se disperse dans une couche proche de la terre appelée plasma magnétique. Les sources d'impulsions de "sferics" enregistrées donnent lieu à des sons qui ressemblent à des sifflements et à une pluie qui tombe. Ces sons et ces ondes "sferics" possèdent selon plusieurs recherches allemandes et américaines des effets thérapeutiques essentiels l'apport naturel en fréquences à nos cellules au même titre que les oscillations de résonance d'ondes Schumann existant entre la terre et l'ionosphère.

Spectrogramme d'ondes "sferics":

Ceci est un graphique d'un spectre EMF en 3D des ondes sphériques naturelles par beau temps.

Spectrogramme en deux dimensions:

Spectrogramme de diverses impulsions de sferics reçues à la station de Palmer en Antarctique le 24 août 2005.

Les sferics sont des véritables "générateurs de champs produits par beau temps" (nice weather field generator en anglais) qui constituent un adjuvant dans les douleurs et les maladies liées aux changements climatiques chez la plupart des personnes sensibles.

Les premières utilisations destinées à aider les personnes sont généralement avancées dans des recherches scientifiques très loins des considérations purement ésotériques tout à fait déplorables!

Dans l'avenir, il y a de fortes chances ppur que les ondes "sferics" puissent aider les personnes souffrants d'électro-sensibilité (EHS) vivants à proximité de lignes à haute tensions ou d'antennes de transmission d'ondes hyperfréquences. A cela s'ajoute la "météorosensibilité" ou "syndrome météorologique" et clinique bien connu sous l'appelation du syndrôme pré-venteux, pré-neigeux, pré-pluvieux et pré-orageux produit par les grandes ondulations électriques et des marées ioniques précéents de 24 heures ou de 48 heures le phénomène météo. Les variations ioniques et électriques anturelles présentent à la surface du sol peuvent chez certaines personnes favoriser les phénomènes pathologiques fonctionnels et même lésionnels chez des sujets prédisposés déficients ou malades. Des excitations et irritations de la sensibilité psycho-affectives ont déjé été observés.

Dans l'avenir, les analyses techniques des ondes sferics permettront de prédire les tremblements de terre et les ouragans ou les tornades.

Un des livres essentiel sur l'incidence et la compréhension des ondes sferics et athmosphériques est le livre du professeur Herbet L. König "Unsichtbare Umwelt" (l'environnement invisible). Il est connu aussi sous le nom de "Estrahlen und Magnetismus" (les rayonnements de la terre et le magnétisme) - première édition: 1975 suivie de 5 éditions jusqu'en 1986 - ISBN: 3-89164-058-7 - édition Weltbild Verlag. Ce livre n'existe qu'en langue allemande actuellement.

Livre "Unsictbare Umvelt" du professeur Herbert L.König

Ecouter, enregistrer et mesurer les ondes spheriques avec l'EMP SPION

Il s’agit d’un amplificateur de basses fréquences VLF très sensible qui est réglé très finement sur certaines impulsions. Il capte les impulsions météo naturelles ou ondes "sfercis" qu’elles soient dans le domaine des fréquences allant jusqu’à 100kHz ou les impulsions perturbatrices d’origine artificielle produites par les appareils. Mais aussi par les décharges d’électricité statique présente surtout à l’air libre, les signaux perturbateurs des émetteurs de navigation et de signaux horaires tout comme les rayonnements perturbateurs de lignes électriques et de presque tous les appareils fonctionnant à l’électricité.

L’intensité de ces rayonnements artificiels perturbateurs n’est pas légère ! Elle est plus élevée généralement de millions ou de milliard de fois comparée aux impulsions naturelles de type sphériques ou comme celles existant à l’extrémité d’un nerf humain (d’une tension d’1 V) pour la réception à laquelle les systèmes biologiques sont prévus. Les signaux captés sont démodulés par l’EMP-Spion et rendus audibles via un haut-parleur fonctionnant jusqu’à 6000 Hz ou mieux avec les écouteurs jusqu’à 20 kHz. Ces derniers fournissent une meilleure reproduction du spectre complet des fréquences puisqu’ils réagissent jusqu’à 20.000 Hz.

Le procédé d’évaluation développé repose en pratique sur le principe de la force du son = force du champ. Il représente l’influence perturbatrice des signaux artificiels (comparativement aux bons signaux naturels) sur le corps humain. Depuis des dizaines d’années, on sait qu’en cas de rayonnements d’ondes sinusoïdales on n’observe aucun effet biologique ce qui change dès que l’onde est modulée.

Dans ce cas, les influences biologiques apparaissent plus fortement en fonction de la rapidité de la forme de l’onde : sinusoïdale, rectangulaire, en dent de scie, en phase synchronisée, décalée dans le temps ou asynchrone. En outre, on peut par des graphiques déduire l’effet biologique probable des signaux techniques perturbateurs à partir de leur forme et par comparaison avec les signaux naturels ce qui devrait être d’un grand intérêt pour tout le monde et surtout pour les professions de la sécurité et les thérapeutes (voir graphiques).

Les signaux peuvent être analysés directement par l’amplificateur ou via des écouteurs. Mais aussi sur un appareil d’enregistrement puis envoyés via un câble branché dans l’entrée de la carte son d’un PC ou d’un laptop. Avec un bon software d’analyse du spectre de qualité professionnelle l’analyse pourra être réalisée (voir le software professionnel « WAVELAB » développé par la firme allemande Steinberg et disponible sur : www.wavelab.de). L'EMP-Spion est un appareil hors du commun constitué d’un haut-parleur incorporé allant jusqu’à 6 kHz, deux antennes, des écouteurs allant jusqu’à 20kHz et un manchon BNC pour raccorder l’antenne.

Instrument EMP-SPION

Antenne téléscopique

Cette antenne utilisée repliée assure la localisation des lignes électriques dans les murs. La pointe d’antenne pour permettre le diagnostic des écrans digitaux LCD d’ordinateurs, d’appareils photo etc.

Si vous l’utilisez déployée à l’extérieur elle permet de recenser les émetteurs de hautes et de basses fréquences comme les émetteurs de navigation à ondes courtes ou les émetteurs de signaux horaires etc. Amenez l’antenne aussi haut que possible dans l’air, cela crée une résonance plus importante par exemple, pour mettre la cime des conifères en relation.

Cette antenne sert surtout à capter les champs perturbateurs produits localement par les appareils électriques, les éclairages artificiels mais aussi à assurer à l’extérieur la détection des ondes sphériques (sferics) naturelles qui se répandent juste au-dessus du sol à l’air libre. Utilisez l’écouteur car vous aurez plus de finesse et vous entendrez plus les détails ! Cette antenne spéciale sert aussi à faire des mesures dans des pièces de séjour, au niveau des lits, des lieux de travail. Elle sert aussi à déterminer les champs perturbateurs que les aiguilles et les branches des conifères peuvent capter. Par exemple, les aiguilles et les branches d’un épicéa.

Antenne ronde de contact avec les surfaces (d’après Anton Stadtmüller)

Cette antenne sert à assurer un contact cutané avec les personnes qui travaillent sur des appareils perturbateurs ou qui séjournent dans des champs perturbateurs de grandes dimensions. Elle permet de constater dans quelle mesure elles sont affectées. Vous pouvez par exemple, le poser sur la joue.

Puisque l’on emploie de plus en plus de systèmes pulsés digitalisés, une paire d'écouteurs est livré et peuvent les représenter au mieux car ils possèdent un système sensible de membranes qui peut transmettre le rythme à l’oreille humaine. C’est pourquoi nous avons ajouté cet écouteur de base à l’appareil. Montez-le toujours de telle façon que la partie argentée soit dirigée vers l’avant et soit mise ainsi à l’oreille. Si vous le souhaitez, vous pouvez acquérir d’autres écouteurs professionnels peuvent vous donner encore plus de précision et de nuances sonores.




Pour commander cet appareil, rendez-vous sur notre boutique en ligne!

La différence entre les VLF naturelles et artificielles (anglais)

L'analyse des ondes VLF sphériques (allemand)



Interview de Florian König, Docteur en Science et ingénieur physicien (allemand)



La Palma aux Canaries près de Tijaraffe- mars 2009- Cette vidéo montre comment un oranger capte les champs alternatufs artificiels produits par les antennes de téléphonie mobile et TV et le détruire. Un document vidéo incroyable en anglais qui montre comment les champs électromagnétiques artificiels cohérents/périodiques créent des champs incohérents/Stochastiques dans un oranger. Cela se produit aux Canaries, mais aussi n'importe où ailleurs. Cela montre qu'en dehors de champs naturels "sferics", les plantes captent aussi les champs artificiels produits par les technologies émettant des micro-ondes ou hyperfréquences.

Vidéos sur l'enregistrement des ondes VLF sphériques

Pour en savoir plus :

http://www.sferics.eu/

 http://www.kloud.org/vlf/index.php

http://www.sfericsempfang.de/

http://www.e-smog.ch/wetter/