Electrosensibilité

26 octobre 2016 - Un cas extrême d'électrosensibilité pris en charge par le Dr Dieuzaide

25 août 2015 - La justice française a reconnu pour la première fois un handicap grave dû aux effets néfastes des antennes relais sur la santé

Lien: http://www.francetvinfo.fr

12 février 2015 - Jonathan, électrosensible: la vie loin des ondes

Chimiste dans un laboratoire public, Jonathan était en contact quotidien avec une machine émettant des champs électromagnétiques. Au fil des mois, des acouphènes, migraines et pertes de mémoires sont apparues de manière toujours plus intense, raconte-t-il. Après différentes consultations médicales, il fait le lien entre la machine avec laquelle il travaille et ses symptômes. Diagnostiqué électrohypersensible en 2010 par le cancérologue Dominique Belpomme, il n'est plus capable d'assurer sa mission professionnelle. En arrêt maladie, il se réfugie dans un village isolé au sud de l'Essonne où le relief permet d'être peu exposé aux antennes-relais environnantes. Alors qu'il tente de faire reconnaisse son handicap comme maladie professionnelle, il est le premier Français à avoir perçu une aide financière de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l'Essonne en avril 2014 pour s'équiper de tissus de protection anti-ondes. Cette décision a ensuite était désapprouvée par l'Académie de médecine qui dénonce une "décision scientifiquement infondée et médicalement contre-productive".

Dans le cadre de l'enquête de Paris Match intitulée "Portable, déjà l'onde de choc" parue jeudi 12 février 2015 dans Paris Match, nous avons rencontré Jonathan et l'avons suivi dans son quotidien. Isolé et contraint de se protéger, il consacre beaucoup de temps à s'occuper de lui afin de retrouver la force physique et mentale qu'il avait perdu suite aux expositions.
Vidéo Daphné Mongibeaux/Paris Match.

Teaser du documentaire "Hors champs" de Marianne Estèbe

En France, Anne, Elisabeth et Philippe sont électro-hypersensibles. Comme des milliers d'autres personnes dans leur cas, ils souffrent des ondes émises par les téléphones portables, le wifi, et parfois même le réseau électrique.

Dans une société qui ne reconnaît pas leur maladie, face à une médecine qui en ignore les mécanismes, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour sauver leur peau.

« Hors champs » raconte leur histoire. L'histoire d'une quête, à la recherche perpétuelle de lieux vierges de ces ondes qui leur sont nocives, et d'endroits où ils pourront vivre. L'histoire d'une lutte pour la reconnaissance de leur maladie et de leur droit à la vie.

A leurs côtés, plusieurs scientifiques, et quelques politiques, soutiennent ce combat. Leur but : alerter les autorités sanitaires au sujet de ce problème de santé publique , et informer la population des risques liés à la pollution électromagnétique.

source: http://www.marianne-estebe.fr/

France 24: électrosensibilité en Suède.



Electrosensibilité à Paris (France) et en Suède

Démonstration de l'efficacité d'un baldaquin anti-ondes par le Dr Klingardt



C dans l'air-France 5-Next-up vidéo 08-05-2008



EHS - Les victimes des ondes - émission ARTE



Electrosensibilité et danger du portable.